mardi 3 janvier 2017

Déménager avec le Feng Shui

On assiste asez régulièrement au ballet des déménageurs, remplissant leur camion de meubles et d'objets divers. Un déménagement est toujours une petite aventure qui peut trouver son origine dans l'acquisition d'une maison, dans une relocalisation d'une entreprise ou encore un rapprochement de son lieu de travail trouvé trop éloigné. Parfois, c'est en raison du manque de confort de l'immeuble précédemment occupé ou encore parce que la famille s'agrandit.

Feng Shui et déménagement


La question que nous pouvons alors nous poser, c'est de savoir si la nouvelle maison bénéficera d'un bon Feng Shui. De nombreuses configuraitons d'environnement ou encore une infinité de possibilités en matière d'aménagement intérieur vont exposer les nouveaux occupants à un changement énergétique radical. Sera-t-il positif ou neutre... ou néfaste ?

La meilleure option serait de prendre l'avis d'un expert Feng Shui, mais il est déjà possible de se forger une opinion par soi-même en observant quelques détails directement visible. Il suffit de savoir quoi regarder... Plus tard, le conseil de l'expert permettra d'affiner l'analyse. Cette dernière est un processus complexe nécessitant l'utilisation d'outils particuliers tels que: Luo Pan, formules, etc.

On ne peut par ailleurs concevoir le Feng Shui d'une habitation sans intégrer les données personnelles des habitants, celles-ci révélant des énergies qui vont entrer en interaction avec celles de la maison. Faire une étude Feng Shui sans intégrer les facteurs énergétiques des occupants est une perte de temps.

La mise en relation des énergies de chaque occupant avec celles de la maison est à l'origine d'une infinité de variations possibles. Il n'y a donc pas de recette universelle car en plus des facteurs strictement énergétiques, tout dépendra aussi des attentes de chaque personne concernée, de ses projets, etc.

Voici donc ce que toute personne peut observer avant de faire son choix sur telle ou telle maison, sur tel ou tel immeuble, que ce soit pour y vivre ou pour y travailler :


  • La première chose qu'on peut observer, c'est la forme du plan. Votre choix devrait se porter sur un immeuble de forme régulière, carrée ou rectrangulaire, sans que cette dernière ne soit trop allongée. Les formes circulaires conviennent également, bien que ces dernières soient plus rares.
  • Le voisinage est également inmportant : on évitera de se trouver près d'un lieu trop Yin (cimetière, hôpital, lieu de culte) ou trop Yang (caserne de pompiers, poste de police) à moins d'exercer peut-être une activité qui puisse se nourrir de cette proximité : par exemple, un fleuriste peut prospérer près d'un cimetière ou d'un hôpital.
  • L'immeuble ne doit pas être agressé par des flèches empoisonnées ou Sha Qi. Si tous les secteurs sont concernés, la porte d'entrée est peut-être plus sensible face à ce phénomène. On évitera les routes qui se dirigent droit sur la maison, les jontions en T et autres configurations.
  • Le regard du bâtiment ne doit pas non plus être face à une étendue d'eau sans qu'il y ait au-delà de celle-ci une structure renvoyant le Qi vers le bâtiment. Ceci vaut également pour les espaces non construits. 
  • La porte d'entrée elle-même devra être évaluée avec soin. Il faut par exemple qu'elle soit orientée favorablement aux parents de la famille ou au directeur de l'entreprise. Son emplacement est également important.

Vous constaterez que la liste qui précède est incomplète, il s'agit d'une première approche avant de faire appel à un praticien. En effet, à quoi bon analyser une maison qui déjà se trouve dans une configuration défavorable directement perceptible par un regard profane.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire