lundi 30 janvier 2017

vendredi 27 janvier 2017

Luán Tóu 巒 頭 dans le Feng Shui Authentique

Feng Shui Authentique


Lorsqu'il s'agit d'aborder l'analyse d'un site sous l'angle du Feng Shui Traditionnel et Authentique, deux facteurs se révèlent d'une importance capitale :


  • le premier consiste à analyser les énergies présentes dans la maison (Li Qi 理 氣. On pourrait désigner cette étude comme le diagnostic énergétique de l'habitation. 
  • le second, tout aussi important et souvent hélas négligé, c'est l'analyse de l'environnement (Luan Tou 理 氣). 


Ce second diagnostic est indissociable du premier, ce qui soit dit en passant relègue la distinction entre Feng Shui des formes et Feng Shui de la boussole au placard des absurdités.

Les formes de l'environnement(extérieur d'abord, intérierieur ensuite) constituent en effet la "matière" sur laquelle les énergies du lieu vont pouvoir s'appuyer pour se manifester, que ce soit positivement ou négativement.

Hélas, dans la plupart des situations, Luan Tou ou l'analyse environnementale est un domaine qui est soit négligé soit infesté de contrevérités nuisibles à la bonne compréhension du Feng Shui Authentique.

Dans cet article, je ferai un bref inventaire de quelques nuisances (Sha Qi 煞氣) qui peuvent interférer avec les énergies locales et affecter les occupants de la maison. Le terme Sha Qi 煞氣 est souvent traduit par "flèche empoisonnée", ce qui laisserait supposer indirectement que seules les formes agressives ou pointues pourraient nuire à la qualité d'un lieu. Or force est de constater qu'il n'en n'est rien, d'autres situations sont tout autant nuisibles qu'une vraie "flèche" bien pointue.

Ainsi, dans l'école des Trois Harmonies (San He) la position même de certaines structures relativement à la maison sont classées comme favorables ou défavorables, certaines étant en effet selon leur position capables de perturber l'harmonie d'un couple, les possibilités de réussite professionnelle ou autres choses encore. Il existe également des configurations qui influent sur le modèle énergétique de l'habitat, en voici quelques unes :


  • "Couper le Ciel" : la maison est face à un espace vertical étroit ou l'espace entre deux bâtiments. Génère des problèmes articulaires et des migraines chez les occupants.
  • "Yin proche" : la maison est face / près d'un cimetière ou crématoire. Favorise l'apparition de maladies parfois graves.
  • "Jonction en T" :  l'avant de la maison / bâtiment est face à une jonction en T. Entrîne des accidents, des procès, des relations hostiles et augmente le turn-over dans les entreprises.
  • "Flèche cachée" : la route est directement face à l'arrière de la maison. Effets similaires à ceux de la jonction en T.


Certaines nuisances sont d'autant plus actives qu'elles se trouvent face à la porte d'entrée de la maison ou encore face aux fenêtres. Concernant la porte d'entrée en particulier, on peut citer :


  • Porte d'entrée face à un pilier : Affectera la prospérité et la capacité à atteindre ses objectifs.
  • Porte d'entrée face à un transformateur électrique (磁阻煞 ) Affecte le bien-être de la famille, favorise les accidents et les conflits juridiques.


Il existe d'autres structures qui ont un impact négatif sur le bien-être et la prospérité des habitants, celles-ci sont étudiées en détail dans nos cours de Feng Shui.


mardi 3 janvier 2017

Déménager avec le Feng Shui

On assiste asez régulièrement au ballet des déménageurs, remplissant leur camion de meubles et d'objets divers. Un déménagement est toujours une petite aventure qui peut trouver son origine dans l'acquisition d'une maison, dans une relocalisation d'une entreprise ou encore un rapprochement de son lieu de travail trouvé trop éloigné. Parfois, c'est en raison du manque de confort de l'immeuble précédemment occupé ou encore parce que la famille s'agrandit.

Feng Shui et déménagement


La question que nous pouvons alors nous poser, c'est de savoir si la nouvelle maison bénéficera d'un bon Feng Shui. De nombreuses configuraitons d'environnement ou encore une infinité de possibilités en matière d'aménagement intérieur vont exposer les nouveaux occupants à un changement énergétique radical. Sera-t-il positif ou neutre... ou néfaste ?

La meilleure option serait de prendre l'avis d'un expert Feng Shui, mais il est déjà possible de se forger une opinion par soi-même en observant quelques détails directement visible. Il suffit de savoir quoi regarder... Plus tard, le conseil de l'expert permettra d'affiner l'analyse. Cette dernière est un processus complexe nécessitant l'utilisation d'outils particuliers tels que: Luo Pan, formules, etc.

On ne peut par ailleurs concevoir le Feng Shui d'une habitation sans intégrer les données personnelles des habitants, celles-ci révélant des énergies qui vont entrer en interaction avec celles de la maison. Faire une étude Feng Shui sans intégrer les facteurs énergétiques des occupants est une perte de temps.

La mise en relation des énergies de chaque occupant avec celles de la maison est à l'origine d'une infinité de variations possibles. Il n'y a donc pas de recette universelle car en plus des facteurs strictement énergétiques, tout dépendra aussi des attentes de chaque personne concernée, de ses projets, etc.

Voici donc ce que toute personne peut observer avant de faire son choix sur telle ou telle maison, sur tel ou tel immeuble, que ce soit pour y vivre ou pour y travailler :


  • La première chose qu'on peut observer, c'est la forme du plan. Votre choix devrait se porter sur un immeuble de forme régulière, carrée ou rectrangulaire, sans que cette dernière ne soit trop allongée. Les formes circulaires conviennent également, bien que ces dernières soient plus rares.
  • Le voisinage est également inmportant : on évitera de se trouver près d'un lieu trop Yin (cimetière, hôpital, lieu de culte) ou trop Yang (caserne de pompiers, poste de police) à moins d'exercer peut-être une activité qui puisse se nourrir de cette proximité : par exemple, un fleuriste peut prospérer près d'un cimetière ou d'un hôpital.
  • L'immeuble ne doit pas être agressé par des flèches empoisonnées ou Sha Qi. Si tous les secteurs sont concernés, la porte d'entrée est peut-être plus sensible face à ce phénomène. On évitera les routes qui se dirigent droit sur la maison, les jontions en T et autres configurations.
  • Le regard du bâtiment ne doit pas non plus être face à une étendue d'eau sans qu'il y ait au-delà de celle-ci une structure renvoyant le Qi vers le bâtiment. Ceci vaut également pour les espaces non construits. 
  • La porte d'entrée elle-même devra être évaluée avec soin. Il faut par exemple qu'elle soit orientée favorablement aux parents de la famille ou au directeur de l'entreprise. Son emplacement est également important.

Vous constaterez que la liste qui précède est incomplète, il s'agit d'une première approche avant de faire appel à un praticien. En effet, à quoi bon analyser une maison qui déjà se trouve dans une configuration défavorable directement perceptible par un regard profane.