mercredi 15 juillet 2015

Yi Jing Taoïste





Nous connaissons tous le Yi Jing (ou Yi King) et il existe de nombreux ouvrages intéressants sur le sujet. Ce Yi Jing désormais populaire est considéré en Occident comme un livre dans lequel on consulte de courts textes utiles à la compréhension d'une situation donnée.

Il s'agit d'une version "classique" (Jing) développée par Confucius et ses disciples appelée "Zhou Yi" dont la finalité est multiple : ensemble de préceptes moraux, livre philosophique, hommage à la famille impériale, méthode d'introspection, etc.

Plusieurs siècles avant la création du Zhou Yi, l'interrogration du Yi Jing se faisait en confrontant l'hexagramme représentant la question ou la situation aux données du calendrier chinois. La pratique remonterait à la dynastie Shan (1 765-1 1 22 avant J.C. ) et sans doute même au-delà si on en croit les récentes découvertes archéologiques en Chine.

Avant la création des méthodes de consultation par les tiges d'achillée ou par le jeté de pièces (la méthode la plus utilisée aujourd'hui), il était coutume de soumettre des os de bovins ou des carapaces de tortues à l'action du feu. L'interprétation des fractures produites permettait de diagnostiquer la situation.

Les Anciens avaient la faculté d'utiliser les phénomènes naturels se produisant à un moment donné pour former une image représentant le message du Ciel. Cette faculté, transmise au travers de plusieurs millénaires, à abouti sous l'influence de mathématiciens taoïstes talentueux à l'élaboration d'une méthode structurée, précise, d'évaluation d'une situation.

Le jour où se pose un problème, où une question vient à la connaissance du devin, les énergies du Temps s'associent à celles du Mouvement traduit par le jeté de pièces pour apporter une réponse sous une forme codée qu'il appartient alors au devin de traduire en language humain compréhensible. C'est là qu'intervient la méthode taoïste qui propose une grille de lecture basée sur des formules rigoureuses auxquelles s'ajoute naturellement la capacité du devin de former une image explicite de la situation.

Bien employé, le Yi Jing taoïste se révèle d'une surprenante précision : les acteurs d'une situation, les événements, les objets, les directions, tout se développe devant l'interprète. Des études statistiques montrent une fiabilité proche des 100%, phénomène unique dans le domaine des arts divinatoires.

La maîtrise du Yi Jing s'avère un bien inestimable pour diverses disciplines, qu'il s'agisse de médecine, de management, d'aide psychologique, d'investissements, etc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire