mardi 26 janvier 2016

FENG SHUI : une erreur quelque part ?

Feng Shui - y-a-t-il une erreur quelque part ?


Dans peu de temps, nous serons dans l'année du Singe de Feu, que certains asiatiques appellent déjà le "Singe Enragé". Cela se produira le 4 février, dans assez peu de temps finalement...
Avez-vous remarqué que les phénomènes annoncés pour une période donnée ont tendance à se produire "avant l'heure" ? Avez-vous remarqué que ces phénomènes ou événements se superposent à ceux propres à la période précédente ?

Prenons un exemple :

En 2015, l'année portait le nombre 4 jusqu'en février, puis le nombre 3 jusqu'en février 2016. L'année précédente ayant pour thème principal les transports, les avions et les missiles a continué à produire quelques événements en rapport avec cette thématique mais en décembre et janvier ce sont bien les symboles de l'année 3 qui se manifestaient déjà en mettant en avant un grand nombre de faits, événements et informations en relation avec l'action des "hommes en uniforme", que ce soit sous la forme dune grève des médecins, des nombreuses bavures commises par la police américaine ou au contraire les actes courageux des policiers français confrontés aux attentats de Paris. Et dans ce contexte, c'est encore un policier qui sera lâchement assassiné.

Autre exemple :

L'année 2016 aura pour thématique principale la nourriture, l'agriculture, les productions au sens large et les femmes... Il ne fautpas attendre le 4 février pour voir se dérouler ce qui serait au cinéma la "bande annonce" des événements de l'année : une femme présidente à Taiwan, des violences faites au femmes à Cologne et ailleurs, la femme qui va jusqu'à obséder les imams   salafistes dans leurs prêches fanatiques, mais aussi les agriculteurs qui se mettent en grève, etc.

Y aurait-il une erreur dans les formules ? 

L'année ne commencerait-elle pas le 4 février comme annoncé ? On pourrait se dire que Li Chun, le "début du printemps", serait un peu déréglé avec le changement climatique mais ce nom ne correspond pas à une saison terrestre mais bien à un mouvement astronomique...

Non, il n'y a pas d'erreur ! Ou plutôt si... ce sont les humains qui la font. Nous avons tort de croire qu'on bascule d'une année dans l'autre en quelques minutes. Les énergies ne jouent pas à la marelle, sautant de case en case une fois l'heure dite. Elles réalisent une transition d'autant plus longue que la période concernée l'est aussi : quelques semaines, au plus un mois ou deux pour le passage d'une année à l'autre, près de trois ans pour le passage d'une période de vingt ans à l'autre (l'entrée progressive dans la période 8 s'est effectuée en 2001 pour être tout à fait effective en 2004, par exemple).

Les nuisances annuelles comme le Tai Sui se déplacent-elles "par bond" ou par une sorte de glissement ? Connaissant la vraie formule de calcul du Tai Sui, basée sur des connaissances astromomiques, j'ai quant à moi une petite opinion sur le sujet.

Pour conclure

La conclusion de tout cela est que lorsqu'on s'approche d'une fin de période, que ce soit pour l'analyse des événements ou pour décoder les énergies agissant au sein d'une habitation, il faut tenir compte d'une période de "flou" dans laquelle on trouvera un mélange d'influences. Petite info : l'énergie qui "meurt" est moins puissante que celle qui "naît"... ce qui est assez logique en fait.


1 commentaire:

  1. Article pédagogique et très instructif! Merci.

    On peut remarquer pendant ces périodes de transition des superpositions des énergies "entrantes" et "sortantes", à l'image d'un "pot-pourri", pas toujours pour le meilleur d'ailleurs...

    RépondreSupprimer