mercredi 23 septembre 2015

Promo exclusive et de courte durée




Nous venons de passer le cap des 10 ans d'existence pour notre école de Feng Shui, et à cette occasion nous avons lancé une opération promotionnelle pour les cours à distance. Attention, cette opération se terminera le 30 de ce mois à minuit, il ne faut donc pas hésiter à en profiter !!!

 Les informations sont disponibles ici

NB : cette offre a expiré !

mardi 22 septembre 2015

Feng Shui et sceptiques



Comment prouver aux sceptiques que le Feng Shui fonctionne et qu'il doit être pris au sérieux ?


Il n'y a rien à prouver... le Feng Shui produira ses effets qu'on y croie ou pas. Le Feng Shui n'a rien à voir avec un quelconque système de croyance et les praticiens n'ont nul besoin d'essayer de convaincre qui que ce soit. Au mieux, nous pouvons informer, répondre aux questions. En tant que praticiens, notre mission n'est pas de convertir les foules mais simplement d'apporter l'aide nécessaire aux personnes avisées qui en font la demande.

Les résultats parlent d'eux-mêmes et lorsque le Feng Shui est pratiqué avec bon sens et savoir-faire, en ne négligeant pas l'importance du destin et de l'action humaine, on s'aperçoit de l'efficacité de cette méthode.

Le destin, qui est influencé par le ce qu'on appelle habituellement le Plan Céleste, est révélé par l'analyse des Quatre Piliers ou Ba Zi, qui devrait toujoçurs compléter l'expertise. Les Quatre Piliers permettent de voir les problèmes sur un plan individuel et de ce fait ils vont indiquer quels sont les aspects à traiter prioritairement en Feng Shui.

L'action humaine, qui se situe donc au Plan Humain, est également nécessaire pour activer les énergies en place. Par exemple, si le Feng Shui est supposé améliorer les chances de trouver un job, il y a peu de chances que cela se produise si l'intéressé n'envoie pas de candidatures...

Cela dit, si on veut éviter de s'opposer aux sceptiques, à défaut de les convaincre, il faut d'abord commencer par une pratique saine d'un Feng Shui authentique et laisser tomber une bonne fois pour toutes les grigris et les conseils de déco, qui n'ont rien à voir.

vendredi 4 septembre 2015

La (seule) bonne façon d'apprendre le Feng Shui




Il y a aujourd'hui beaucoup de possibilités d'apprendre le Feng Shui. Les offres de formation sont nombreuses, que ce soit en séminaire, en atelier, ou encore par correspondance.

On est bien sûr en droit de se demander si toutes ces options se valent, la question contenant en elle-même la réponse.

Il est évident qu'il existe des différences, et de taille, entre toutes les possibilités offertes.
Alors, y-a-t-il une bonne façon d'apprendre le Feng Shui ?

Bien sûr !

De toute évidence, la seule bonne façon d'apprendre le Feng Shui est d'étudier avec un Maître.
Un Maître, c'est une personne qui possède la connaissance des méthodes du Feng Shui, qui en a l'expérience et la pratique et qui est capable de transmettre son savoir. C'est donc aussi un pédagogue. Mais pas seulement.

Un Maître est aussi un chercheur. Il sait que son savoir n'est pas absolu et il continue à avancer sur la voie de la connaissance, il continue à apprendre. Il sait que pour percevoir toute l'étendue des possibilités offertes par le Feng Shui, il lui faut aussi posséder des connaissances en dehors de sa spécialité, connaissances qui viendront au besoin compléter ou éclairer celle-ci.

Autrefois, le Feng Shui, comme la plupart des arts taoïstes, n'était enseigné que de Maître à élève. Celui qui voulait apprendre devait s'adresser à un Maître et commencer avec lui un long apprentissage. En contrepartie l'élève se mettait à son service. Aujourd'hui, le monde a changé et bien sûr cette façon de faire n'est plus vraiment envisageable, même si cela se produit encore quelquefois. On peut maintenant apprendre le Feng Shui, l'astrologie chinoise ou le Yi Jing au sein d'organismes dirigés par un Maître.

Il faut rester très prudent face au formations proposées par des personnes qui n'ont pas atteint le niveau suffisant. Un expert peut éventuellement vous apprendre les rudiments du Feng Shui mais il n'en connaît certainement pas toutes les subtilités. Il arrivera donc tôt ou tard le moment où cet expert se trouvera dans l'impossibilté de répondre correctement à une situation. Former est une tâche autrement plus complexe encore que de réaliser une expertise. Et c'est bien le problème aujourd'hui : trop de praticiens décident d'enseigner le Feng Shui sans se rendre compte qu'ils ont des lacunes et que ces lacunes seront transmises à leurs élèves.

Ainsi donc, le Feng Shui doit-il être transmis correctement, de sorte que l'élève puisse pratiquer plus tard en confiance et de façon appropriée. Si le Feng Shui n'est pas pratiqué correctement, il s'en suit des erreurs qui peuvent avoir de graves conséquences.

Vous en tirerez vous-même la conclusion : la bonne façon d'apprendre le Feng Shui, c'est auprès d'un Maître. Il y a aussi une autre raison à cela : un Maître est aussi une personne de référence et vous pourrez revenir vers lui lorsqu'un jour vous serez confronté à une difficulté quelconque. Peu de formateurs aujourd'hui acceptent cette charge de  rester disponible pour leurs élèves aussi longtemps.

Un autre point à considérer est la manière dont l'enseignement vous est transmis. Il faut dans ce domaine avoir la possibilité d'une transmission directe, au cours d'un séminaire ou dans le cadre d'un enseignement personnalisé. Dans ces deux cas, l'élève peut poser des questions au Maître et celui-ci peut expliquer comment résoudre un problème, comment appliquer une technique ou encore quelles sont les situations où telle formule s'applique ou pas, etc. Il est très important qu'il puisse exister une interaction entre le Maître et l'élève.

Certains considèrent pour cette raison que l'enseignement du Feng Shui à distance n'est pas possible, ce qui est faux. Aujourd'hui, il faut oublier l'image désuète des cours par correspondance ou vous ne receviez que des cahiers de quelques pages et où vous deviez tout déduire par vous même. Bien entendu, cette manière d'enseigner serait totalement inefficace. D'autre part, on ne pourrait transcrire l'équivalent de 100 à 120 heures de cours en présentiel, cela représenterait des milliers de pages complètement indigestes pour l'étudiant.

Heureusement...

Les progrès de la technique permettent maintenant de suivre un cours à distance exactement de la même manière que si vous étiez présent dans une salle de cours. Lorsque vous suivez un cours à distance à la Mastery School of Chinese Metaphysics, vous participez à des scéances de formation en direct avec le Maître, ces scéances étant complétées par des informations écrites ou des vidéos. Vous bénéficiez donc de tous les avantages d'une formation complète et vivante tout en restant chez vous, et ce au moment qui vous convient le mieux.

Un autre facteur important dans l'apprentissage du Feng Shui ou de n'importe quel autre méthode, c'est votre désir, votre volonté d'apprendre. Vous découvrirez lors de vos cours une manière différente de percevoir le monde, vous apprendrez des choses nouvelles, et pour cela il vous faudra bien sûr avoir l'esprit ouvert à ces nouvelles connaissances.

Un Maître, une méthode d'enseignement directe et efficace, l'assurance d'un soutien ultérieur et la volonté de réussir, voilà les ingrédients indispensables à l'apprentissage du Feng Shui.


mercredi 2 septembre 2015

Certains objets peuvent-ils attirer des esprits malfaisants ?

Dans le cadre de notre opération "aidez-nous à vous aider", j'ai reçun une question curieuse, à laquelle j'ai bien entendu donné réponse !

Question posée par Liang

"Maître Silverstone,
votre réponse à Steve sur le côté religieux ou pas du Feng Shui me pousse à vous poser une autre question. Je suis d'origine asiatique et dans ma famille on dit que certains objets peuvent attirer des esprits mauvais. J'ai lu aussi sur un site bien connu qui vend des objets Feng Shui que les carillons éoliens pouvaient avoir ce pouvoir. J'ai lu aussi que les variétés de fleurs qu'on porte au cimetière ne doivent pas être utilisées dans la maison. En Europe, ce sont les chrysanthèmes qu'on porte au cumetière, mais au Japon elles elles sont très appréciées. Je n'y comprends plus rien."

Réponse :

Je connais en effet la légende propagée par certains selon laquelle (suite ici )