samedi 22 août 2015

Feng Shui : critique d'un article (1)




Encore un article intéressant... à démonter. Sous le titre racolleur "Le Feng Shui facile : quelques astuces", il s'agit de conseils prodigués je pense par une personne de bonne foi qui ne prétend pas que c'est du Feng Shui (ouf !) mais que ces conseils sont "tires du Feng Shui" (aïe !)
Et c'est là que je ne peux m'empêcher de réagir, comme à chaque fois. La prétention des conseils prodigués serait de favoriser une bonne circulation énergétique dans la maison, intention fort louable en fait.

Alors, où est le problème ?

Le problème pour moi réside dans le fait que sous des dehors de bonnes intentions, les personnes qui écrivent de tels articles contribuent à propager des contre-vérités et à faire passer sous l'étiquette "Feng Shui" ce qui n'en est pas, à lui associer des idées simplistes ou au pire d'autres totalement absurdes. Remplir des pages avec ce qu'on peut qualifier de "vide intellectuel" semble bien être la distraction à la mode dans une période de médiocrité généralisée. Je persiste à penser que ceux qui n'ont rien à dire feraient mieux de se taire.

L'article incriminé est long, je propose de réaliser son "démontage" en plusieurs épisodes, ça laissera de la place pour quelques articles plus instructifs (bien que révéler ce qui est dénué de sens puisse être tout aussi utile).

Dans les "règles générales" ont trouve un conseil judicieux : ne pas encombrer l'entrée, aucune entrée. Sachant qu'en Feng Shui l'entrée d'un lieu véhicule des énergies particulières et que tout obstacle à la bonne circulation du Qi se traduira par des difficultés dans la vie des occupants, je serais plutôt d'accord. Ne rien stocker derrière les portes ou sous les fenêtres, selon l'article, reste par contre à examiner au niveau du détail.

L'article conseille également ne ne pas surcharger les meubles de bibelots et d'opter pour une décoration épurée, en faisant référence à l'ikebana japonais. Le conseil est discutable. Selon l'opportunité de disposer d'un espace plus Yang ou plus Yin, on pourra avoir plus ou moins d'objets dans un lieu donné.

Je suis également d'accord pour éliminer les plantes mortes, même si ceci n'a pas grand chose à voir avec le Feng Shui. C'est une question d'hygiène et de qualité. Indirectement toutefois, tout ce qui est en mauvais état peut, peu ou prou, altérer la qualité du Qi.

Jusque là, pas de quoi fouetter un chat. Mais le pire est à venir...


"Placer un gros cristal de roche naturel au centre de la maison" dit l'article. Ceci par contre est une ineptie absolue, de même que la suite qui conseille de mettre des cristaux à facettes dans les couloirs ou des boules de cristal (au nombre de six) dans le salon. Ces conseils n'ont rien à voir avec le Feng Shui, et de surcroît ces pratiques irraisonnées peuvent quelquefois conduire à des catastrophes. Sans compter la dépensepour le "gros cristal d roche naturel".

"Ne laisser aucun appareil cassé ou inutilisé en place" y lit-on... Ok pour le cassé, cela dit encore une fois ce n'est pas du Feng Shui mais du simple bon sens, encore que je ne connaisse pas beaucoup de gens qui garderaient un objet cass", sauf peut-être ceux atteints du syndrome de Diogène - cf : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Diogène.

Que doit-on retenir de ceci ?


Ce début d'article consiste pour 75% à des évidences pour la plupart des gens, tout au plus pourrait-on ranger celles-ci dans la rubrique "arts ménagers" ou "gestion domestique" à moins que ce soit dans le "parler pour n rien dire". Pour les 25% restants, je parlerais plutôt d'étalage inconscient et dangereux d'une ignorance avérée. Cette histoire de cristal est navrante de stupidité. Désolé mais je dis ce que je pense. Dans le prochain post, je vous ferai part de quelques réflexions concernant l'entrée du lieu.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire